Un concours de musique pour sensibiliser au problème du travail des enfants

Ce concours a pour objectif de mettre à profit le pouvoir de la musique pour aider à lutter contre le travail des enfants, qui touche 152 millions d’enfants dans le monde.



GENÈVE (OIT Infos) - L’initiative «La musique contre le travail des enfants», qui rassemble des musiciens du monde entier dans le but de faire prendre conscience du problème du travail des enfants, lance à partir du 3 février 2021 un concours de chansons pour célébrer l’Année internationale de l’élimination du travail des enfants, décrétée par les Nations Unies. Des musiciens de tous genres sont invités à soumettre une chanson pour inciter les gouvernements et les parties concernées à prendre des mesures en vue d’éliminer le travail des enfants, qui touche près d’un enfant sur dix dans le monde. Si le travail des enfants a reculé de presque 40 pour cent au cours des deux dernières décennies, la pandémie de COVID-19 menace d’inverser les progrès accomplis jusqu’ici. L’initiative «La musique contre le travail des enfants», lancée en 2013 par l’Organisation internationale du Travail (OIT), Jeunesses Musicales International et la Fédération internationale des musiciens (FIM) en collaboration avec des musiciens célèbres et des partenaires clés du monde de la musique, a un double objectif majeur: mieux faire connaître la question du travail des enfants et assurer l’émancipation de ceux qui ont été victimes de ce fléau, le tout à travers la musique. Cette première édition du concours de musique se déroule avec le soutien du projet CLEAR Cotton, cofinancé par la Commission européenne et mis en œuvre par l'OIT en collaboration avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Les musiciens peuvent soumettre leurs propositions dans l’une des trois catégories suivantes: une catégorie mondiale pour tous les artistes; une catégorie communautaire pour des projets musicaux qui font intervenir des enfants victimes du travail des enfants; et une catégorie projet CLEAR Coton (engagement et assistance au niveau national pour réduire le travail des enfants) pour des concours nationaux qui se déroulent au Burkina Faso, au Mali, au Pakistan et au Pérou où le projet collabore avec ses partenaires pour éliminer le travail des enfants et le travail forcé dans les chaînes de valeur du coton, du textile et de l’habillement. Les lauréats seront sélectionnés par un groupe d’experts techniques et musicaux sur la base des critères suivants: qualité musicale, pertinence du message, originalité de la chanson et transmission d’un message en faveur d’un appel à l’action. Les contributions seront examinées par AR Rahman, compositeur de musique de film oscarisé, et par d’autres artistes de la scène musicale. “Le pouvoir de la musique réside dans sa capacité à faire ressentir certaines émotions, à tisser des liens et à rassembler." - A.R. Rahman




Les lauréats seront récompensés par une somme d’argent, un enregistrement professionnel d’un clip vidéo de leur chanson et la possibilité de voir leur chanson diffusée à l’occasion de la Journée mondiale contre le travail des enfants, qui sera célébrée le 12 juin prochain. La date limite d’inscription au concours est fixée au 12 avril 2021. Le concours est organisé par Jeunesses Musicales International , une organisation internationale de musique pour la jeunesse, en collaboration avec l’OIT, dans le cadre de l’initiative «La musique contre le travail des enfants». Pour toute information sur le concours et les modalités de participation, veuillez consulter le site Web: www.musicagainstchildlabour.com


Le projet CLEAR Cotton , cofinancé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’OIT en collaboration avec l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), vise à combattre le travail des enfants au Burkina Faso, au Mali, au Pakistan et au Pérou, en soutenant les efforts déployés au niveau national par les gouvernements, les partenaires sociaux et les acteurs du secteur du coton, et en apprenant aux communautés et aux parties concernées à contrôler leur destinée.